La Géobiologie qu'est ce que c'est ? 


Du grec Geo la terre et Bios la vie, la géobiologie est l'étude des lieux et leur influence sur le vivant (humains, animaux, plantes). 

Cette idée n'est pas récente (voir les deux citations ci-après). Toutes les civilisations anciennes tenaient compte de leur environnement avant d'implanter leur campement ou de bâtir un édifice. En Chine par exemple, les empereurs exigeaient que le terrain soit expertisé avant la construction de leur demeure. Plus modestement, les indiens d'Amérique installaient leur campement à l'endroit où les chevaux s'arrêtaient. Idem pour les bergers avec leurs moutons.

Quoi de plus naturel. Notre planète est constamment soumise au rayonnement solaire, mais elle émet elle aussi son propre rayonnement lié au mouvement de la croûte terrestre et la rotation de son noyau. C'est de l'harmonie et l'échange énergétique entre ces deux rayonnements cosmo-tellurique qu'est né la vie sur terre. Or notre sous-sol est parsemé d'accidents géologiques tels que les failles ou les cours d'eau souterrains. A l'aplomb de ceux-ci la vibration n'est plus la même. Les animaux à quelques rares exceptions, ne s'y trompent pas. Ils ne s'installent jamais d'eux-mêmes sur ce genre d'endroit.

L'homme est lui aussi très sensible à ces perturbations énergétiques. De plus dans notre société ultra connectée nos maisons sont saturées de rayonnements electro-magnétiques (wifi, téléphone sans fil, micro-onde, électricité...) qui peuvent interagir avec ces perturbations naturelles et les amplifier. 
Ainsi notre santé et notre bien-être sont intimement liés à notre habitat, notre lieux de travail et surtout à l'endroit où nous dormons.

La médecine moderne ne tient plus compte de l'environnement de la personne, c'est là où la Géobiologie intervient. Elle n'a pas vocation à guérir, au contraire elle est là pour prévenir.  

La Géobiologie permet de détecter ces nuisances et trouver des solutions pour y remédier. 

  "Lorsqu'un médecin arrive dans une ville dont il n'a pas encore l'expérience, il doit examiner sa position et ses rapports avec les vents et avec le lever du soleil [...] Il considérera très bien toutes ces choses, s'enquerra de la nature   des eaux [...] Il examinera si le sol est nu et sec, ou boisé et humide ;  s'il est enfoncé et brûlé par des chaleurs étouffantes,  ou s'il est élevé et froid [...] car vous trouverez le plus souvent les formes et la manière d'être de l'homme modifiées par la nature du sol qu'il habite..."

                                     Hippocrate, Médecin Grec (460 - 377 av J.C.)

  "Un bon médecin se doit non seulement d'examiner le patient mais     également son environnement direct et indirect. Bon nombre de   maladie dont les plus difficiles à soigner sont liées directement aux   perturbations des énergies du terrain et de l'habitat. Oublier de   considérer ces perturbations est une faute professionnelle..."

Sun Si Miao, Médecin Chinois (581-682)